IKEA : La fin d’une époque !

IKEA : La fin d’une époque !

Logo IKEAJeune, j’aimais beaucoup ce magasin… peut-être à cause de mon petit côté province. On y trouvait de tout, c’était plutôt joli et de qualité. On pouvait y passer le dimanche après-midi. On arrivait à s’y garer plutôt facilement, et puis y avait plus qu’à déambuler dans le magasin, le tout sans bousculade, sans avoir à faire une queue de 30 min lors du passage en caisse.

Aujourd’hui, chez IKEA, c’est le règne de la queue et de la bousculade. Bien sûr, on me répondra qu’il faut venir le mardi matin : c’est plus calme ! C’est aussi un temple de la consommation en direct, bref le supermarché du meuble. Mais à la différence du supermarché, c’est loin et tu peines à te garer.

Quelques jalons de votre journée du dimanche, pour peu qu’IKEA soit dans votre liste des tâches :

  • La reprise du matériel : Tu pars de bonne heure le matin, surtout pour la reprise de ton matériel. C’est un concept sympa, tu achètes n’importe quoi et tu peux changer d’avis. Ça c’est véritablement un plus même si d’autres le font aussi (Leroy Merlin par exemple). Le truc IKEA, c’est que pour rendre ton matériel tu fais une première fois la queue – j’ai testé pour vous de 45 min à 2 h 30.
  • Tu profites du restaurant : Bien entendu parcequ’en arrivant à 10 H 30, et après avoir attendu 1 H 30 à la reprise du matériel, tu as faim. Là, tu fais une 2ème queue – j’ai testé pour vous de 30 min à 1 H, sauf si tu aimes manger à 10 H 30 ou à partir de 15 H l’après-midi.
  • Tu veux un conseil cuisine : En fait non, tu ne veux pas du conseil cuisine, tu veux juste un meuble standard en catalogue. Tu fais quand même une 3ème queue spéciale « meuble standard cuisine express » – j’ai testé pour vous, mais j’ai abandonné après 30 min.
  • Tu veux payer : Suffit d’aller aux caisses, et là comme tu te retrouves avec tous les couillons qui sont arrivés comme toi à 10 H 30 pleins de bonnes intentions et qui n’ont pas arrêté de faire la queue un peu partout et bien ça ne ratte jamais tu fais la queue aux caisses.
  • Pas de bol un article est à retirer au dépôt : Alors là c’est vraiment pas de bol. C’est comme le jeu de l’oie : passe ton tour, c’est la queue directe et garantie ! Et puis le dépôt, il n’est pas forcément sur place.
  • Tu deviens obèse : On se demande comment ? Et bien c’est l’été, il fait un peu chaud et le soda est à volonté.

Morale de l’histoire : Si tu vas chez IKEA pour autre chose que te promener, du genre acheter des meubles : change d’enseigne. Ton conforama, but ou fly de province est finalement très bien. Si tu veux une cuisine, va chez Leroy Merlin, ils ont une gamme analogue à prix comparable. Plus généralement, les jeudis et vendredis soirs, les samedis et dimanches, si tu vas chez IKEA pour autre chose que tes loisirs n’oublie pas ton Lexomil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *